Comment fonctionne une box domotique ?

domotique

La box domotique est un dispositif permettant d’automatiser, de programmer et de gérer plusieurs tâches domestiques. À distance ou sur place, elle apporte un confort optimal et assure également la sécurité. Les différents appareils ménagers interagissent entre eux par radiofréquence et communiquent avec les occupants par l’intermédiaire d’une application mobile ou d’un navigateur web.

Le principe de fonctionnement

Avec ses diverses particularités, la box domotique est constituée de plusieurs éléments : une centrale, des télécommandes sans fil, des écrans tactiles, des dispositifs de mis en réseau et un logiciel domotique généralement inclus dans la centrale. Dans l’objectif d’accroître la performance ainsi que l’efficacité de la box, il est possible d’intégrer un nombre incalculable d’accessoires comme les détecteurs de mouvement, les capteurs, les caméras, les alarmes et ainsi de suite. En principe, la box domotique est connectée à un réseau internet type ADSL via un câble Ethernet. Elle prend charge sur le secteur et est dotée d’une batterie supplémentaire en cas de panne de courant. Cette dernière est aussi capable d’interagir avec des accessoires par infrarouge ou par radiofréquence. Le tout en enregistrant des données dans un support interne (le Cloud) ou externe (le disque dur, ou la clé USB). Elle dispose d’un tableau de bord afin de mieux gérer les scénarios de vie avec une option de pouvoir les programmer d’avance.

Les multiples actions effectuées par le boîtier

La domotique est un système qui met en relation les objets connectés de la maison avec les appareils électroménagers. Pour être efficace, toute la maison doit être connectée et agir de façon spontanée. Dans ce cadre, les différents équipements peuvent être reliés par des réseaux câbles. Seulement, de nos jours, il est rare de trouver des appareils utilisant ce genre de mécanisme. En effet, les technologies sans fil sont les plus dominantes sur le marché actuel comme le Bluetooth, l’infrarouge et les ondes radio. Les appareils communiquent avec les occupants via les scénarios « retour à la maison ». À titre d’exemple, le portail s’ouvre systématiquement lorsque le locataire est proche de la maison. Pour ce faire, la box géolocalise le Smartphone de ce dernier et certains appareils commencent également à se mettre en marche : chauffage et lumière intérieure pour un accueil des plus chaleureux. Afin de trouver le bon modèle adapté à son logement, il est possible de faire un comparatif box domotique en ligne.

Les appareils connectés interagissent avec des sources extérieures

Par l’intermédiaire de différents réseaux Wifi, les équipements intelligents présents dans la maison et la box domotique ont la possibilité de se connecter à des sources de données externes comme une application ou une station météo. En plus des détecteurs et capteurs, ces données permettent à la box de régler les scénarios de vie et gérer les autres modes de programmation. Une maison domotique a la capacité, par exemple, d’interrompre l’arrosage automatique du jardin quand la station météo annonce une pluie ou si les détecteurs placés à l’extérieur ont noté des précipitations durant la nuit. Disposer d’un tel boîtier chez soi, c’est d’intégrer l’univers de la maison connectée ou du Smarthome. Considérée comme le cerveau de la maison, cette box centralise tous les renseignements essentiels. Elle capte à distance des actions prédéfinies dans une application mobile. Aussi, elle automatise et programme le fonctionnement de plusieurs appareils électroménagers. Celle-ci peut communiquer en même temps avec les équipements connectés grâce à la radiofréquence : volets roulants, porte de garage, chauffage, alarme, portail, etc.

L’utilisation d’un boîtier domotique requiert des équipements compatibles avec la technologie de ce dernier, une connexion internet et l’installation d’un logiciel ou une application mobile spécifique pour la gestion du système.

Pourquoi une bracelet sécurité d’alarme ?
Comment bien choisir son alarme maison ?